Archives de catégorie : Historique

Historique

Le PHC, un club créé en plein développement du patinage à roulettes

 
 
 

 

En 1913, année de fondation du Paris Hockey Club, le patinage à roulettes était déjà un sport très populaire à Paris, puisque la capitale comptait un grand nombre de patinoires (toutes ou presque disparues aujourd’hui) où on pratiquait le patinage sous toutes ses formes. La plus célèbre d’entre elles fut sans conteste le Vélodrome d’Hiver, plus communément appelé  » Vel d’Hiv « , où le patinage à roulettes était à l’honneur dès son inauguration en 1910.

Dès 1920, le patinage comptait parmi les sports les plus populaires de France avec le vélo. A Paris, des courses telles que République – Bastille (aller retour Place de la République, Place de la bastille) ou le tour de l’Opéra Garnier devinrent des compétitions fort populaires.

S’il a ainsi su profiter du  » boom  » du patinage à roulette au début du siècle, le Paris Hockey Club a incontestablement contribué à faire de Paris un haut lieu de ce sport.

 

 

 

Le PHC, un Club fortement ancré dans l’histoire du sport parisien

 
 
 

Le siège du Paris Hockey Club n’a jamais quitté le 18ème arrondissement de Paris. Son installation s’est faite dans les années trente à la patinoire Rochechouart (située dans un cinéma !) puis à la Halle Saint-Pierre, au pied du Sacré Cœur de Montmartre. Cette petite salle du 18ème arrondissement était, à l’époque du patinage de vitesse sur patins traditionnels (roulettes non alignées), parfaitement adaptée aux entraînements techniques car les virages y sont serrés. Bon nombre de champions y ont fait leurs premières gammes.

La plupart des activités du Paris Hockey Club se déroule aujourd’hui encore dans cette halle classée car réalisée par les ateliers Gustave Eiffel. Elle est devenue une salle omnisports, où on pratique toujours le patinage de loisir et le rink hockey (qui se pratique avec des quads, patins traditionnels, contrairement au roller hockey sur patins en ligne, et où les contacts sont interdits, contrairement au hockey sur glace).

Le Paris Hockey Club dispose également des installations du Carreau du Temple (autre haut lieu du patinage parisien, par ailleurs bâtiment classé), utilisé depuis les années quarante. La piste du marché couvert a fortement contribué à la démocratisation du patinage de vitesse, et accueille toujours en plein cœur de Paris les patineurs désirant s’entraîner dans un endroit couvert, le seul de Paris pour cette discipline. L’équipe de France y tient d’ailleurs ses quartiers d’hiver tous les ans. Le Carreau du Temple accueille également d’autres disciplines, comme le rink hockey, le patinage de loisirs, et bientôt le saut en roller.

 

Le PHC, un passé prestigieux

Dès sa création, le club se distingue par d’excellents résultats en patinage de vitesse et en rink hockey. En 1926 (année de la création de la Fédération Française de Patinage à Roulettes par le Paris Hockey Club), Monsieur Louis Fichaux est le premier Français à décrocher le titre de Champion du Monde de patinage de vitesse. Il est alors le plus jeune champion dans cette discipline.

     

Match de rink-hockey PHC – Sunday’s club de Bruxelles
au gymnase Japy à Paris 11ème.
Sur la photo, attaque du PHC sur le brut bruxellois,
de dos: Marcel Labbé, à gauche: Jean Luc Bedouet
et de face: Pierre Chevalier

 

Match de rink-hockey PHC – Gazélec Nantes
sur la piste de la porte de Chatillon en septembre 1970.
Debout de GàD: Albert Rabinal, Marcel Labbé, Michel Saublet, Pierre Chevalier
Accroupis de GàD: Claude André, Jean Davitti, Jean Luc Bedouet

 

Le rink hockey n’est pas en reste puisque le Paris Hockey Club s’installe durant quatre années de suite en tête de la première division (de 1920 à 1923, après un premier titre en 1914), remportant ainsi le Bouclier de Brennus couronnant les victoires successives d’un club en Championnat de France. A un moindre degré, le patinage artistique obtient de bons résultats à un niveau régional (Ile de France).

     

Fête du Roller Olympique du XIVème autour du square de la mairie en juin 1972

Ligne de départ de la course de fond

 

Passage du peloton rue Brézin, JL Bedouet sortant du peloton poursuivants et tentant de rejoindre les échappés

 

Depuis, le club a régulièrement obtenu de bons résultats, particulièrement en vitesse. Ainsi Pierrot Chevalier (Président du club pendant près de trente ans, qui aura beaucoup contribué à la visibilité du PHC, au même titre que Messieurs Maurice Gibert, René Koch et Freddy Barque) a-t-il obtenu en 1966 le titre de Champion de France ainsi qu’une quatrième place au Championnat du Monde. Les sœurs Desanneaux ont obtenu le titre de Championne de France toutes catégories en 1982 et 1983, ainsi qu’une quatrième place au Championnat d’Europe en 1982 pour l’une d’elles. Pascal Gravouil, patineur à la technique exceptionnelle qui reste le plus titré de France, a fait son apprentissage au PHC durant vingt années.

Jean-Luc Bodam, actuel Président du PHC, a été vice Champion de France sur l’anneau olympique de vitesse de Grenoble en 1981, et Champion d’Ile de France et de Paris.

 

Le PHC aujourd’hui, une volonté de faire perdurer un héritage exceptionnel

 
 
 

En vitesse, le club participe au célèbre « 24 Heures du Mans Roller », son meilleur résultat étant une 3ème place en 2010. Le club est aussi régulièrement représenté’aux championnats de France, Marathons et autres courses d’endurance (Victoire en 2008 et 2009 aux 6 heures de Carole dans le 93). Les patineurs disposent désormais d’outils supplémentaires comme la piste de vitesse de Davoult, commandité et inaugurée par le PHC et le Comité de Paris de Roller Skating.

En rink hockey, l’arrivée l’an dernier d’un nouvel entraîneur, Sébastien Hanbaba, et de nombreux joueurs comptant de nombreuses années de pratique derrière eux, a permis d’engager une équipe dans le championnat régional d’Ile de France. La motivation des joueurs laisse présager de bons résultats dans les années à venir.